La Maison du Peuple d’Europe

Un espace public européen de proximité
au service de la démocratie, du progrès et du social.

Les droits des citoyens sont-ils appliqués ?

Depuis que la construction de l’Union Européenne a vu le jour, les représentants des citoyens européens ont voté pour des droits à chacun.

Outre les droits citoyens dans chaque pays, région, commune, tous les citoyens des pays membres de l’UE ont le droit de libre circulation et de libre séjour, le droit de voter et de se faire élire au Parlement européen, ainsi qu’aux élections municipales, le droit à la protection diplomatique et consulaire, le droit de pétition devant le Parlement européen et le droit de communiquer avec les institutions européennes dans sa langue.

Devant la complexité grandissante des institutions, les citoyens prennent conscience qu’ils doivent se former, s’informer et s’engager pour faire fonctionner la démocratie à tous les niveaux, que ce soit 1) dans la commune, 2) dans la région ou communauté, 3) dans son pays au fédéral, ainsi qu’au 4) niveau de l’Europe. Les trois niveaux de mécanismes nationaux sont familiers aux plus nombreux.

Au niveaux de l’Europe, de nombreux mécanismes sont en place, par exemple un code de bonne conduite pour toutes les institutions européennes, qui les oblige de répondre aux interpellations des citoyens. Sinon, le citoyen peut s’adresser au secrétariat général, en cas de défaut de réponse au médiateur européen et des associations et initiatives de toutes sorte se sont mises en place pour garantir à ce que ces droits soient toujours appliqués. A tous les niveaux, fédéral, régional et communal, il existe des mécanismes pour que le citoyen puisse se faire entendre, mais trop de gens se plaignent de ne pas pouvoir exercer leurs droits, parce que de nombreuses portes sont inconnues.

Les citoyens doivent-ils participer à la démocratie ? Chacun le peut, il est libre de son choix. Mais personne ne tiendra compte de l’avis de ceux qui ne participent pas et ils récolteront les mêmes lois, de toute façon, que ceux qui participent. Plutôt que de subir après, la MPEVH invite tous les citoyens à être actifs dès à présent pour que le processus législatif tienne compte de votre avis. Participez à nos formations en « Plaidoyer citoyen », mais aussi en encourageant d’autres acteurs à assister à des évènements, en cherchant dans les institutions européennes et en débattant sur ce qui se passe ou se prépare, en vue d’agir.
L’information circule sur notre site ou sur les réseaux sociaux; mais aussi à travers nos groupes de travail ou lors d’évènements organisés. En outre, chacun est toujours le bienvenu à notre bureau (adresse en bas de page) ou par email, pour soumettre des idées, initiatives.

Qui sont les partenaires ?

LogoDénomination, activité

…136 jours pour faire changer les choses !!

Centre Action Laïque: Impartialité, égalité, règles communes pour vivre ensemble

 Citizens for Europe are civil society actors supporting each other to create a participatory and democratic Europe
 

Fédération Wallonie-Bruxelles

Forum Civique UCL Creatopia en Anthropologie
Forum Gauche Ecologie – Links Ecologie Forum

Mouvement Ouvrier Chrétien: Confédération des syndicats chrétiens

Le développement de l’Europe est-il en contradiction avec la signature du Traité Transatlantique (TTIP) ?
Fédération de l’économie sociale, mouvement économique où le profit n’est pas une fin en soi mais un moyen au service d’objectifs d’intérêt général ou d’intérêt mutuel
Sireas: Aide sous toutes ses formes à toute personne et en particulier aux immigrés et réfugiés, sans distinction de race ou d’opinion philosophique, politique ou religieuse
WeCitizens : Pour une démocratie transparente au service de la personne 

Démocratie participative (Traité de Lisbonne, depuis 01/12/09)

Le traité de Lisbonne octroie des droits supplémentaires pour assurer que les citoyens puissent participer à tous les processus de la démocratie qui fait ses lois.  Parmi ces droits, il y a :

 

L’Europe à deux vitesses

 
Les citoyens européens culturellement et économiquement favorisés exercent plus facilement leur citoyenneté européenne; de même, les citoyens informés de leurs droits qui composent souvent la « communauté » des experts et des personnes compétentes dans les secteurs liés à l’Union. Ils sont à même d’exercer le droit de formuler et de faire entendre leur avis dans les domaines de compétence de l’Union.
 

Certains ont moins de droits

 
Par contre, pour le citoyen Lambda, l’exercice des droits de citoyenneté européenne n’est pas facile, et il s’avère difficile pour les personnes et les groupes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.

Les associations de citoyens engagés

 
A côté des citoyens lambda, il y a les citoyens engagés dans les syndicats et les associations nationales agissant dans les domaines du social, des droits de l’homme, le développement de la société civile et la participation des citoyens, ainsi que dans les mutuelles, dans les entreprises coopératives, de l’économie sociale et de l’actionnariat salarial.

Travailleurs nationaux et transnationaux

 

Entre ces deux catégories de citoyens, il y a des travailleurs nationaux et transnationaux, dont la plupart sont des jeunes diplômés, très spécialisés, travaillant pour des entreprises et sociétés des secteurs d’activité transnationale. Un nombre important sont des stagiaires avec des contrats d’immersion professionnelle, payés 800 euros par mois, quel que soit le diplôme et l’expérience des candidats, sans suivi et comptabilité des congés ou heures supplémentaires.

L’objectif de la Maison du Peuple d’Europe est clairement de faciliter l’émancipation des travailleurs européens, de faire du lobbying au niveau législatif et politique pour améliorer le bien-être et la qualité de la vie de tous les citoyens résidant en Belgique, et de aussi de développer une vision sociale et démocratique de la société européenne. Voyez l’agenda dans le menu pour particper aux formations.

Au service des citoyens

 

La Maison du Peuple d’Europe se veut particulièrement au service des catégories de citoyens européens lambda, des citoyens engagés dans les syndicats et les asbl nationales, ainsi que dans les mutuelles, dans les entreprises coopératives, de l’économie sociale, de l’actionnariat salarial, et enfin des travailleurs nationaux et transnationaux, incluant les jeunes chômeurs et stagiaires surdiplômés, sur-spécialisés, souvent exploités au niveau transnational.

La Maison du Peuple d’Europe

 

La Maison du Peuple d’Europe est à la fois une réponse au manque de proximité et à l’absence d’un espace public européen, et est au service du progrès, du social et de la démocratie.
Cet ensemble de citoyens européens serait mis en relation fructueuse via la Maison du Peuple d’Europe avec les décideurs européens : à savoir les Parlementaires et Sénateurs belges qui s’occupent des affaires européennes, les Ministres et secrétaires d’Etats chargées des politiques européennes, et les Euro-députés.

X