Maison du Peuple d’Europe

Cadre d’action

Toute personne qui s’engage à agir, d’une manière ou d’une autre, à la MPEVH est tenue de connaître et respecter le cadre d’action de la MPEVH qui repose sur

  • les principes de la démocratie représentative, participative, délibérative, selon le principe de l’État de droit.
  • les valeurs et les principes déclarés par la Convention européenne des droits de l’Homme
  • les valeurs indivisibles et universelles de dignité humaine, de liberté, d’égalité et de solidarité (Charte européenne des droits fondamentaux, et notamment l’article 21 de non-discrimination fondée sur la nationalité ainsi que sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle).

La MPEVH veut également renforcer le thème de la diversité culturelle et linguistique de l’Europe et elle aspire à stigmatiser la dérive des institutions européennes vers le « tout-à-l’anglais ».

Toute action de lobbying se positionnant contre l’intérêt général sera ainsi combattue par la MPEVH par tous ses moyens et notamment par l’organisation d’actions spécifiques. C’est ainsi que les personnes qui s’engagent à agir au sein de la MPEVH s’opposent à toute action de lobbying invoquant des conceptions totalitaristes et/ou théocratiques car les types de régimes dont ces conceptions sont porteuses ne peuvent être qu’en contradiction avec la conception de la « société démocratique ».